Habituellement, lorsque l’on souhaite positionner un site c’est parce que on en a déjà un.

Souvent les sites sont difficiles à changer, mais cela vaut la peine d’appliquer certains changements par rapport aux erreurs les plus courantes : Ceci est un résumé des premières choses qui ne devraient pas être faites , si nous voulons être  indexables.

Placer   une page d’accueil en Flash.

Les robots de recherche   ne sais pas indexer Adobe Flash (du moins pas comme on le souhaitait) et ce n’est pas recommandé de créer un site Internet avec cette technologie (Même si cela donne super tape à l’œil). Cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas être utilisé pour certains détails, comme un bouton ou analogue sur le web et comme un élément décoratif, mais n’oubliez pas que le web est hypertexte et que Flash est multimédia.

Drapeaux de langues en guise de page d’accueil.

Quelque chose qui les moteurs de recherche n’aiment pas c’est que la page d’accueil soit une liste de liens vers différentes langues. Idéalement, une page est dans une langue, si l’on souhaite ajouter plus on fait des sous-domaines avec le code de langue. Par exemple, notre www.pagina.com pourrait être en espagnol et pourrait créer es.pagina.com ou en anglais en.pagina.com.

Une autre option est d’avoir un langage spécifique au domaine / pays (www.pagina.es, www.pagina.fr …).

Sites avec des cadres (frames).

Autrefois, puis qu’il n’y avait pas de langages de programmation  évolués pour le web, était très fréquent de faire des pages avec  des « frames » (ou cadres) . Ces pages sont difficiles à positionner et sont indexés séparément, ce qui complique la tache des moteurs de recherche.

Sites lourds.

j’entends par là la taille des pages (HTML). Les robots de recherche ne veulent que le contenu, et il est intéressant d’appliquer de nouvelles technologies pour afficher les pages sur l’écran, tels que XHTML et CSS, contrairement à recourir à l’ancienne HTML. Ces nouvelles technologies ont tendance à mieux fonctionner lorsque indexés.

Des images dans la navigation de pages.

Il est très fréquent, pour les effets spéciaux, que l’on inclut des images dans la navigation du site (les menus) au lieu du texte. Ce qui fait un site web plus compliqué à indexer , parce que, comme je l’ai dit avant, le web est hypertexte et non multimédia. Ceci est valable pour les menus en JavaScript.

Les fenêtres émergentes (ou popups).

Les robots sont généralement pas en mesure de lire les informations des pages qui s’ouvrent dans les fenêtres popup. Ne pas confondre avec ouverture dans une nouvelle fenêtre, qui  sont indexables.